ATTENTION : Le PLU (Plan Local d'Urbanisme) a été partiellement annulé par un arrêt de la Cour Administrative d'Appel de Nantes du 13/02/2015 (disponible ci-dessous) pour les secteurs suivants :
- LE PALUS,
- LA TRINITE,
- LE TURION,
- KERAOULT,
- LE GOASMEUR,
- LE DERNIER-SOU,
- RUN FANTAN
Par conséquent c’est le POS (Plan d'Occupation des Sols) qui s’applique sur ces zones, sous réserve de l’article L. 121-8 du Code de l'Urbanisme, issues de la loi littoral en date du 3 janvier 1986, qui précise que l'extension de l'urbanisation doit se réaliser, soit en continuité avec les agglomérations et villages existants, soit en hameaux nouveaux intégrés à l'environnement.

Voir l'arrêt en intégralité ci-dessous.

Le Plan Local d'Urbanisme

Le Plan Local d'Urbanisme définit les règles indiquant quelles formes doivent prendre les constructions, quelles zones doivent rester naturelles, quelles zones sont réservées pour les constructions futures, etc. Il doit notamment exposer clairement le projet global d’urbanisme, ou PADD, qui résume les intentions générales de la collectivité quant à l’évolution de l’agglomération. L'actuel PLU est en cours de révision. Il deviendra un PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) à l’issue de son approbation par le conseil communautaire.

Le PLU défini plus simplement la destination générale des sols que ne le fait l'ancien Plan d'Occupation des Sols (POS). Depuis le vote de la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) par le Parlement le 13 décembre 2000, le PLU remplace le POS.